Rotary

ROTARY CLUB
MONTMÉLIAN LA SAVOYARDE

Discours Passation Président Elu Léon Aubert

Discours Passation du 24 Juin

Mes chers amis, mon cher Yves

Comme à mon habitude, j’avais prévu de rédiger un discours amusant, amusé pour cette passation. Vous me connaissez.

Même si l’on se doit d’être positif, d’avancer toujours et encore, parfois le chemin est jonché d’embuches et le rebond difficile. L’énergie vient à manquer, son souffle se raréfie et le manque d’air nous asphyxie. C’est le cas en ce moment.

 

Aussi, et ne m’en voulez, pas la sobriété de mon propos est proportionnelle à la peine qui est la mienne, la nôtre.

Je tiens à remercier Jean Marc ainsi que toute son équipe pour l’année qu’il a dirigé. Ce ne fut pas simple, le covid ayant encore cette année sérieusement compliqué les choses.

Une année ou, malgré le Covid, les actions furent  nombreuses, la mobilisation souvent présente, les projets de mise.

Oui, Merci à Jean marc et à toute son équipe, une belle année rotarienne, merci. APPLAUDISSEMENTS

Alors, ma Future année ?

J’aurais voulu mettre en avant mon redoublement. Comme à l’époque ou le redoublement était à l’école   synonyme de seconde chance.

Vous dire qu’il me semblait avoir déjà vécu ce moment…

 J’aurais voulu discourir sur ce point, le tourner en amusement, en dérision, positiver sur ce particularisme, enfin vous me connaissez.

J’aurais voulu disserter sur ma seconde année de présidence, évoquer mes projets, ceux du club, la joie de se retrouver enfin, longuement ensemble, enfin je l’espère.

J’aurais souhaité évoquer mes prises de fonction  en «  sandwich » avant et après la présidence de Jean Marc, la fin du Covid, enfin espérons le……

Toutes ces choses qui font l’essence même  de notre club, et qui cimentent notre amitié autour du Rotary. Enfin vous me connaissez.

Tout cela, j’aurais voulu le faire sous le signe de la joie, de la gaité enfin retrouvée.

Vous décrire avec moult détails les projets qui nous mobiliserons, ces  projets qui font l’essence même du Rotary, de notre club. Une année bien remplie.

Vous dire que maintenant c’a y est, c’est la quille, que l’on va enfin pouvoir lâcher les chevaux, retrouver  les énergies contenues depuis trop longtemps dans le carcan du Covid. Comme il est coutume de dire en ce moment, «  maintenant, c’a va dépoter »

Vous décrire mes thèmes, mes axes de présidence, ma ligne de conduite, les projets du club, enfin vous me connaissez. Ce sera plus tard, mais tout est calé, organisé, planifié..

Mais ne m’en voulez pas, aujourd’hui  mon cœur saigne,  l’humeur est ombrageuse et l’entrain manque de vaillance.

Aujourd’hui, je souhaitais surtout et avant tout remercier Yves.

Merci mon ami  pour tout ce que tu nous as apporté , merci pour ta bonne humeur, merci pour tes remarques toujours judicieuses, tes éclats toujours à propos, ta disponibilité, ton soutien sans failles, oui merci pour tout cela.

Merci d’avoir  été l’un des garde-fous essentiels au bon fonctionnement de notre club. Tu nous as toujours indiqué la bonne direction, toujours fait poser les bonnes questions, trouver les bonnes réponses.

Tu as été l’un des membres fondateurs, l’une des pierres angulaires du club, la mémoire de ce dernier, le formalisme dont nous avions souvent besoin.

Nous allons maintenant devoir faire sans toi, et ce ne sera pas simple.

Aussi, et avant de te laisser dérouler un hommage, te dire que malgré le séisme qui touche notre club, malgré la peine qui est la nôtre, nous  gardons la joie, nous garderons ton image. Celle d’un membre hors pair. D’un ami qui ne voudrait certainement pas de nos peines. D’un ami qui se réjouirais si ce moment présent n’était, malgré tout empreint de joie et de gaité, et même si cela est difficile.

Alors oui mon ami, nous te garderons toujours en exemple. Que ta bonne humeur imprègne notre club, qu’elle transpire à chaque réunion. Tu seras toujours avec nous, à nos côtés, je te l’assure.

Enfin se dire que même si tu nous as quittés bien trop tôt, se dire que depuis l’endroit d’où tu nous regarde et entre deux accords de guitare tu dois nous dire

«  Hé les amis, arrêtez vos conneries, arrêtez de vous lamenter », la vie continue.

«  Défoncez-vous, avancez »

Merci